BALKAN


BALKAN
BALKAN

Le Balkan est la chaîne montagneuse, longue de 500 kilomètres, qui constitue le sol de la Bulgarie, sauf la partie nord de ce pays en bordure du Danube.

À la vérité, la Bulgarie est traversée d’ouest en est par deux chaînes principales, dont la plus septentrionale est le Balkan (2 376 m au mont Botev), séparées du massif méridional du Rhodope (2 925 m au Rila, 2 915 m au Pirin) par une zone plus basse correspondant aux bassins tertiaires de Sofia (haute vallée de l’Isker) et de Plovdiv (haute vallée de la Maritsa), ce dernier s’ouvrant largement vers la Turquie d’Europe. Toutefois, on a généralisé le nom de «Balkan» à la chaîne bulgare dans son ensemble. Et c’est une généralisation encore plus grande qui fait souvent donner à la péninsule balkanique le nom de «Balkans».

Dans l’ensemble, les structures du Balkan sont déversées vers le nord – direction qui est également celle de la concavité de la chaîne –, tournant le dos aux structures des Hellénides, déversées vers le sud-ouest. Hellénides et Balkan forment ainsi une chaîne à double déversement, classique dans ce secteur de la Méditerranée, le Balkan appartenant à la branche alpidique, les Hellénides à la branche dinarique du système alpin.

La plate-forme mœsique , partie méridionale du bassin dacique de Roumanie, sert d’avant-pays. Elle est caractérisée, au-dessus d’un socle paléozoïque connu en forage, par une série secondaire et tertiaire, de faciès néritique, terminée par des dépôts néogènes analogues à ceux qu’on rencontre dans le Bassin pannonien. Dans sa partie méridionale, la plate-forme mœsique plonge en profondeur vers le sud, tandis que l’épaisseur des dépôts néogènes augmente: cette partie, dite «zone de transition», longe le front du Balkan et a le sens de son avant-fosse molassique.

On reconnaît ensuite différentes zones, du nord au sud, c’est-à-dire de l’extérieur vers l’intérieur de la chaîne.

Le Prébalkan est surtout formé de séries de flysch d’âge jurassique supérieur-crétacé inférieur et éocène inférieur-éocène moyen. Il chevauche localement la zone de transition.

La Stara Planina , qui constitue l’épine dorsale du Balkan, a la forme d’un vaste anticlinal de socle primaire surmonté d’une couverture sédimentaire secondaire et tertiaire conservée essentiellement sur ses flancs nord et sud; elle chevauche le Prébalkan vers le nord. De part et d’autre du mont Botev, on la divise en Balkan de l’Ouest et en Balkan de l’Est.

Les Srednogorie , au-dessus d’un socle primaire affleurant largement, comportent une couverture caractérisée par de vastes épanchements de laves andésitiques au Crétacé supérieur et chevauchent la Stara Planina. Le point culminant de ce dernier massif, le Botev, est formé d’une klippe de terrains cristallins des Srednogorie reposant sur l’Éocène de la Stara Planina. La zone des Srednogorie est découpée par des bassins d’effondrement pliocènes et quaternaires dont les deux principaux sont ceux de Sofia et Plovdiv. La partie sud-est de la zone de Srednegorie est souvent distinguée, sous le nom de zone de Sakar Stranja , bien que ses caractères stratigraphiques et magmatiques restent voisins.

Le Rhodope est un massif de terrains métamorphiques autrefois considérés comme précambriens. Il s’agit en fait d’un empilement de nappes chevauchant vers le sud-ouest, formées de terrains fossilifères primaires et secondaires surmontant un socle précambrien; l’ensemble a ensuite été cisaillé et transporté en bloc vers le nord dans le cadre de la tectonique générale du Balkan, dont le Rhodope est ainsi la zone la plus interne, à l’histoire paléotectonique complexe. Sur ce substratum s’appuient directement des bassins tertiaires formés de dépôts détritiques, d’âge oligocène, très riches en intercalations volcaniques de nature rhyolitique dominante. Il est traversé par de nombreux massifs de granites et granodiorites dont certains sont d’âge tertiaire; ceux-ci soulignent, avec les trachyandésites, une activité magmatique bien développée dans la partie interne de la chaîne ainsi que cela est classique dans les chaînes alpines. Le massif du Rhodope est séparé de Srednogorie par la faille de la Maritsa généralement subverticale, mais parfois chevauchante vers le nord.

L’ensemble du Balkan est limité au sud-ouest par la zone des Kraïstides , dont les caractères sont voisins de ceux des Srednogorie et qui se poursuit dans les Carpates méridionales de Serbie. Obliques par rapport aux différentes zones du Balkan, les Kraïstides chevauchent celles-ci vers le nord-est. Elles s’appuient au sud-ouest sur le massif de socle serbo-macédonien , qui forme l’axe de symétrie avec les Dinarides, puisque au-delà se développe la zone du Vardar, première zone dinarique chevauchant vers le sud-ouest.

Ainsi le Balkan est bien une chaîne autonome qui vient s’intercaler entre la partie interne des Carpates méridionales représentée par les Kraïstides, qui se poursuivent jusqu’à la mer Égée, et leur partie externe, qui se termine dans l’angle nord-ouest du territoire bulgare par d’assez vastes affleurements de couche de Sinaïa définis dans les Carpates roumaines (flysch marneux d’âge crétacé supérieur) et qui chevauche la plate-forme mœsique.

L’obliquité des Kraïstides par rapport au reste du Balkan, comme celles du massif serbo-macédonien et de la zone du Vardar, tient peut-être au fait que se situe, dans ces zones, un des cisaillements longitudinaux qui rendent compte de l’avancée de l’ensemble italo-dinarique vers le nord-ouest pour donner à son extrémité septentrionale les structures des Alpes orientales.

La chaîne du Balkan représente la déformation de la marge méridionale du continent européen, à la suite de la subduction de l’océan téthysien vers le nord, suivie de la collision avec la plate-forme d’Apulie, éperon probable du continent africain [cf. DINARIDES]. Ainsi s’explique que, par opposition aux Dinarides, on n’y connaisse aucun terrain de nature océanique.

Balkan (mont) ou Stara Planina
("Vieille Montagne") chaîne montagneuse de Bulgarie (2 376 m au pic Botev). Constitué de roches cristallines, il s'étend sur 550 km du défilé danubien des Portes de Fer à la mer Noire. Un réseau de vallées, dont la célèbre "Vallée des roses", le sépare des petits massifs de la Sredna Gora ("Montagne moyenne") et de la Sarnena Gora ("Montagne des Cerfs") qui le doublent au S. Le mont Balkan marque la limite entre les climats de types continental et méditerranéen.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Balkan — (kyrillisch Балкан, vom türkischen balkan oder balkanar für bewaldetes Gebirge) ist der Name folgender geographischer Objekte: Balkanhalbinsel, eine Region Südosteuropas Balkangebirge, ein Gebirge in Südosteuropa Nationalpark Zentralbalkan,… …   Deutsch Wikipedia

  • Balkan — (Лептокария,Греция) Категория отеля: 2 звездочный отель Адрес: Thessalonikis 3, Лептокария, 60063, Гр …   Каталог отелей

  • Balkan — [bôl′kən] adj. 1. of the Balkan States or their peoples, languages, or cultures 2. of the Balkan Mountains …   English World dictionary

  • Balkan — ► ADJECTIVE ▪ relating to the countries occupying the part of south east Europe bounded by the Adriatic, Ionian, Aegean, and the Black Seas. ► NOUN (the Balkans) ▪ the Balkan countries. ORIGIN Turkish …   English terms dictionary

  • Balkan — Balkan, 1) (d.i. Waldgebirge, bei den Alten Hämus), Hauptgebirg in der Europäischen Türkei, zweigt sich von der östlichen Fortsetzung der Dinarischen Alpen ab u. zieht sich von der Isker u. Maritzaquelle als Wasserscheide zwischen der Donau u.… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Balkán — (türk., »Gebirge«), 1) das im Altertum Hämos genannte große Gebirge der Balkanhalbinsel. das, 21–45 km breit, sich vom serbischen Grenzfluß Timok 600 km in westöstlicher Richtung bis an das Schwarze Meer erstreckt (s. Karte »Balkanhalbinsel«). Es …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Balkan — Balkan, der Haemus der Alten, Gebirge in Bulgarien, südl. Grenzwall des Donaugebietes vom Timok bis zum Kap Emine am Schwarzen Meer [Karte: Balkanhalbinsel I]. 3 Teile: 1) West B., bis zum Isker, bis 2166 m hoch; 2) Mittlerer oder Großer B., bis… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Balkan — Balkan, ein hohes, rauhes Gebirge, das sich vom adriatischen Meere, nördlich von ganz Griechenland bis an das schwarze Meer erstreckt und das Donauthal von der großen Abdachung nach dem Archipel scheidet. Zweige dieses Gebirges waren im… …   Damen Conversations Lexikon

  • Balkan — Balkan, der Hämus der Alten, das Hauptgebirge der europ. Türkei, mit den dinar. Alpen zusammenhängend. Der westl. Theil besteht aus Granit, ist stark bewaldet, schwer zugänglich, mit wenigen Pässen, höchstens 5000 hoch; der östl. Theil, der… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Bàlkān — m 〈G Balkána〉 1. {{001f}}geogr. planinski masiv na SI Balkanskog poluotoka; Stara planina 2. {{001f}}(od 19. st.) geopolitički naziv za Balkanski poluotok, {{001f}}{{c=1}}v. 3. {{001f}}sve zemlje na Balkanskom poluotoku 4. {{001f}}a. {{001f}}pren …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.